Devis gratuit Spécialistes réunis pour le sourire 09.88.99.43.16

Notre équipe

Dr Kitti KOVÁCS

DMD, odontologiste spécialisée en endodontie sous microscope
La technologie haut de gamme et le savoir humain sont tout aussi importants.
Dr. Kovács Kitti - mikroszkópos kezelések

J'ai obtenu mon diplôme à la Faculté dentaire de l'Université de Médecine Semmelweis à Budapest. J'ai accompli des stages déjà avant et pendant mes études universitaires dans des cabinets dentaires renommés comme assistante pour obtenir de l'expérience sur le terrain. J'ai commencé à m'orienter petit à petit vers la dentisterie conservatrice et prothétique et je me suis approchée de plus en plus d'une discipline de la dentisterie : de l'endodontie et plus spécialement des traitements radiculaires sous microscope. J'effectue les autres soins dentaires (diagnostique, soins composites, interventions de chirurgie buccale) également sous microscope spécial parce que je pense que c'est l'avenir de la dentisterie.
Je parle l'anglais.

Dr Kitti KOVÁCS entretien

La dentisterie esthétique avec vous c’est comment ? 
J’aime bien corriger les petits défauts pour les Patients qui veulent parfaire leur dentition. C’est un travail minutieux, car même si les dents sont belles, on peut toujours avoir envie de les améliorer. Il s’agit des facettes, du blanchiment, de la sculpture de la gencive etc. 

Quand avez-vous choisi l'endodontie ? 
J'ai eu l'occasion d'essayer le microscope à la Fac. Depuis je sais que c'est l'instrument que je ne quitterai plus. Je me suis décidée très tôt concernant l'orientation vers le secteur médical, mais ceci n'était pas exclusivement l'odontologie à l'époque. 

Et cette orientation a-t-elle une origine familiale ? 
Non, il n'y a pas de médecin dans ma famille. Mais j'ai toujours eu l'encouragement et l'aide de mes parents dont je suis très reconnaissante.

Le microscope binoculaire n'est pas une machine simple à manipuler. On ne s'improvise pas pour devenir endodontiste sous microscope, on s'y forme. Comment y êtes-vous arrivé si rapidement ? 
J'ai étudié beaucoup et j'ai vu en pratique dès le début l'endodontie moderne. J'ai eu la chance de pouvoir faire mes premiers pas dans le métier avec le microscope, ainsi je n'ai pas eu de difficultés à m'y habituer. Je n'ai jamais traité des canaux radiculaires sans microscope, plus loin encore : je n'ai jamais obturé une dent sans microscope. Cette méthode m'impressionne, j'adore travailler avec. Le plus intéressant est le moment où j'ouvre la dent : qu'est-ce que je vais y trouver ? C'est comme le moment de l'ouverture des cadeaux à Noel pour les enfants je pense...

En quoi peut-on faire plus avec le microscope que sans ? 
Sous microscope on voit tout, alors que sans, on travaille pratiquement à l'aveugle. Même un spécialiste très expérimenté à l'œil nu ne peut jamais garantir le succès de son acte endodontique car il ne voit pas le résultat de son intervention. Il travaille mécaniquement dans le noir en utilisant ses connaissances théoriques. Si le cas clinique ne correspond pas à la théorie, le traitement n'aboutira pas, faute de moyens. 

Vous voulez dire qu'il y a des canaux radiculaires exceptionnels, pas comme les autres ? 
La théorie est schématique, la réalité est unique. Dans les livres les dents ont leur structure , « c'est en principe comme ça » – doit-on dire. Au cabinet tout cela peut être bien différent ! Je dirais que les dents frontales sont peut- être plus simples à soigner, les prémolaires et les molaires doivent être vues pour assurer un pronostic valable et le succès du traitement. 

Avez-vous déjà eu un traitement sous microscope qui vous a marquée ? 
J'avais une patiente qui est venue avec sa fille pour le traitement de la maman. La petite fille était séduite par le microscope et a voulu à tout prix se faire soigner. Cette fois-là, elle n'avait pas besoin de soins. Un jour plus tard elle a eu une infection radiculaire sur une dent temporaire. Sa mère l'a amenée chez moi, elle était très courageuse et toute contente « d'avoir essayé ma machine ». 

Que faites-vous si vous n'êtes pas au microscope ? 
Si je ne regarde pas dans microscope, j'aime bien plonger et faire des photos sous l'eau. C'est trop de dire que si je ne regarde pas dans un microscope, je regarde au travers de lunettes de plongée, mais j'essaye de trouver un peu de temps pour m'amuser.