Devis gratuit Spécialistes réunis pour le sourire 09.88.99.43.16

Questions fréquentes

retour à la page précédente /

Implants dentaires

Solutions pour remplacer des dents

Il est toujours désespérant de perdre une ou plusieurs dents. Reprenez rapidement goût à la vie et agissez sans tarder! Le remplacement des dents manquantes est très important, non seulement pour rebondir dans votre esprit, mais aussi pour conserver la santé de vos dents restantes. Ne laissez pas votre dentition subir les conséquences de la perte d’un ou plusieurs éléments du mécanisme, celles-ci étant graves et empirant avec le temps. Un lien de la chaîne est manquant, et d’autres doivent se charger de ses fonctions et, cela même en se fragilisant, se surchargeant, se transformant. Ne perdez pas de temps, faites remplacer les dents manquantes pour pouvoir conserver l’équilibre bucco-dentaire et votre santé, qui vont de paire.

Les précautions à prendre
Lorsque vous ne pouvez plus conserver une ou plusieurs dents, il faut maintenir l’espace pour éviter le déplacement des dents voisines. L’espace que la ou les dent(s) arrachée(s) laisse(nt) crée un désordre au niveau de l’articulation dentaire et peut engendrer beaucoup de complications (carie, déchaussement etc.). La dent manquante comme l'édentation partielle ou complète gênent votre vie, la mastication déficiente peut avoir un effet négatif sur la digestion et peut conduire à des problèmes de santé secondaires. Le chirurgien-dentiste a l'obligation morale de signaler à son patient les désordres inévitables liés à l'édentement, aux malpositions, aux pertes de matières, et de recommander la réalisation de prothèses compensatrices. Pour celles-ci vous avez actuellement un éventail de techniques à disposition.

Qu’est ce qu’un implant dentaire ?

  • Dans quels cas recommandons-nous les implants?
  • Les avantages de l’implant
  • Les étapes du traitement

La perte d’une dent a de graves conséquences sur ses voisines : ces dernières commencent à migrer, elles occupent, dans le temps, la place de la dent extraite. Pour le faire, elles se couchent et perdent contact avec les dents adjacentes de l’autre côté, permettant ainsi la formation de caries, voir même une perte d’os. 

Une dent manquante a également des impacts sur les dents antagonistes. La dentition complète est une formation équilibrée. Après l’extraction dans l'une des mâchoires, la dent d'en face n’a plus de fonction, et elle finit par se disloquer sans appui. Elle entraîne sa voisine à perdre également du contact. Les dents commencent finalement à se verser dans tous les sens. La mastication ne se fait plus de ce côté, les articulations s'en trouveront perturbées. Craquements, douleurs, bruxisme en vue! Finalement, de plus en plus de dents à remplacer!

L’implant dentaire équivaut au sourire et confiance retrouvés 

Souvenez vous de votre sourire d’auparavant, avant d’avoir perdu la dent. Vous avez aimé votre sourire, vous aviez confiance en vous, vous n’avez pas connu de gêne pour parler, pour rigoler. Avec l’implant dentaire vous pouvez retrouver votre bien-être d'antan. Il passera inaperçu dans votre bouche. Passez le cap, avant que vos complexes ne prennent le dessus ! 
Implant dentaire: Ayez le courage de faire le premier pas et souriez: c’est sans douleur ! 

La peur du dentiste est une angoisse, voire une phobie, assez répandue, car les soins dentaires, pour une bonne partie d’entre nous, sont associés à des moments désagréables et douloureux. C’est, en général, la faute des dentistes „tortionnaires” qui nous ont massacrés dans notre enfance ou bien plus tard. On a peur car on a eu „La mauvaise expérience”. Un événement traumatique, peut-être, unique existe, et le cabinet du dentiste, sa blouse, l’odeur environnante, le bruit de la fraise sont alors associés à ce traumatisme. Nous sommes donc conditionnés : lorsque l’un des critères de la situation réapparaît, nous pouvons avoir une réaction de peur. D’autres ont tout simplement peur des douleurs. Le problème avec la peur, c’est qu’elle nous pousse à éviter les visites chez le dentiste. De ce fait, nos dents se détériorent, leurs problèmes potentiels ne sont ni repérés, ni soignés et lorsque l'on se décide enfin à aller se faire examiner les dents, les soins sont souvent plus pénibles et longs… Ce qui ne fait que renforcer l’anxiété que nous éprouvons à propos du cabinet dentaire. À bas la peur, il n’y a pas de raison ! Actuellement les soins se déroulent SANS douleur. Nous sommes là pour vous donner une expérience positive lors de la visite. Nous faisons preuve d'empathie totale, et savons que pour le patient le rendez-vous dentaire est une réelle épreuve. Rassurez-vous, vous êtes écouté, votre anxiété est entendue et prise en compte. Vous êtes informé de chaque moment de vos soins, vous collaborez dans les interventions et contrôlez ce qu’il se passe en salle. Vous n’êtes pas à la merci d’un arracheur de dents sanguinaire! Pour le reste, nous sommes en mesure d’écarter toute douleur durant et après les traitements: anesthésie locale très efficace, sédation consciente ou anesthésie générale selon les interventions prévues. 

Implant dentaire pour un beau sourire sain 
Les implants dentaires sont un excellent moyen de remplacer les dents manquantes, très abîmées ou pour remplacer votre prothèse dentaire amovible inconfortable qui vous cause des désagréments. 

L’implant dentaire consiste en une petite racine de titane ou d’alliages en titane que le dentiste insère dans l’os de la dent manquante pour créer un ancrage qui remplace la racine naturelle de la dent. L’implant deviendra le support pour le remplacement de la dent. Un support comme s’il était votre propre dent. Beaucoup de nos patients font plus confiance à nos implants qu’à leurs dents d’origine! L’implant dentaire transmet les forces de mastication à l’os comme une racine naturelle, autrement dit vous aurez l’impression de retrouver vos dents d’origine. 

L’implant conserve vos dents : plus besoin, comme dans la technique du bridge dentaire, de « délabrer » les dents adjacentes. Le bridge nécessite de tailler des dents saines. L’implant dentaire offre une meilleure stabilité et une plus longue durée de vie que le bridge. La mastication stimulant l’os de la mâchoire, si une ou plusieurs dents viennent à manquer, l’os n’est plus régénéré et se résorbe progressivement. L’implant dentaire permet de palier à cette carence en redonnant à la mâchoire la force et le support nécessaire pour préserver votre capital osseux. Les implants dentaires occupent une place comparable à la dentition naturelle, et présentent la même apparence. L’implant est une solution vraiment esthétique. Il est pourtant à noter qu’après l’opération, pour continuer l'installation de la prothèse, il faudra attendre la cicatrisation osseuse autour de l’implant. Ce processus dure de 3 à 6 mois. Conformément à nos expériences, la cicatrisation est stable dans l’os pour 98% des patients. Pour la durée de cette période, on pose une couronne provisoire en polymère dans un but esthétique. Tous nos patients sont satisfaits de cette solution dont ils n’avaient jamais pu imaginer la bonne fonctionnalité ni l’aspect extérieur. 

Qu’est ce qu’un implant dentaire ? 
L’implant n’est qu’une racine dentaire artificielle. Dans le langage quotidien, on a l’habitude de dénommer ainsi la structure entière qui est faite de 3 éléments : l’implant, la racine artificielle, le faux-moignon (pilier) vissé dans l’implant, il transfère la charge des dents sur l’implant. Des piliers de haute qualité sont vraiment essentiels à une restauration de qualité. Le pilier, tout comme l’implant n’est pas apparent, mais sa partie supérieure s’étend dans la couronne et la couronne qui est la partie de la construction qui dépasse hors de la gencive. La fausse dent n’est pas repérable parmi celles d’origine. 

Dans quels cas recommandons-nous les implants ? 
Si l’on peut préserver des dents saines, on orientera le patient vers l’implant. Par exemple. : dans la technique du bridge dentaire, on serait contraint de « délabrer » les dents adjacentes, indépendamment du fait qu’elles soient en bonne santé ou pas. Dans le cas ou elles seraient intactes, on veut leur éviter le fraisage. La pose d’implant nous permet de faire le remplacement de dents manquantes sans toucher celles en bon état.

L’autre circonstance qui nous amène à proposer des implants est le portage d’une prothèse amovible (dentier ou prothèse partielle). Ces solutions traditionnelles causent beaucoup de gênes aux patients : inconfort, instabilité, problèmes d’adaptation, perte de goût, etc. 

Autrement dit, la bouche, contrairement à la prothèse, est vivante et comme telle, elle évolue en permanence. Même quelques implants peuvent donner à la prothèse beaucoup plus de stabilité par rapport à un simple dentier. La meilleure solution reste malgré tout de remplacer la prothèse par des dents implanto-portées. Nos patients apprécient vraiment d’avoir échangé le dentier contre des implants, et certains se voient rajeunir de 20 ans à cause de la stabilité, de la fonctionnalité, et de l’esthétique de leurs dents. 

Les avantages de l’implant par rapport aux techniques traditionnelles de remplacement des dents 
Il peut arriver qu’une dent ne soit plus conservable, car sa racine est atteinte et affaiblie, et comme telle, elle ne pourra pas supporter la couronne. Si la dent est perdue, l’implant pourra la remplacer sans sacrifier d’avantage de dents naturelles. De plus, on préservera le capital osseux : La mastication stimulant l’os de la mâchoire, si une ou plusieurs dents viennent à manquer, l’os n’est plus régénéré, il se résorbe progressivement. L’implant dentaire permet de palier à cette carence en redonnant à la mâchoire la force et le support nécessaire. L’implant représente une solution à vie en respectant le rythme des contrôles et les règles d'hygiène. Personne ne peut garantir, par contre, qu'il n'y aura pas d'infiltrations bactériennes sous le bridge, ou une fracture de racine, un kyste apical, etc. Le bridge sera donc à refaire dans des conditions cliniques plus difficiles. Les implants dentaires occupent une place comparable à la dentition naturelle et présentent la même apparence, ils sont esthétiques. Il existe un large choix de matériaux pour préparer la couronne (de l’or, en passant par les alliages des métaux précieux recouverts de céramique, jusqu’à la solution sans métal comme le dioxyde de zircone). 

Les étapes du traitement 
Nous soulignons préalablement que chaque cas est unique. Il est impossible de décrire la procédure de manière uniforme et toujours valable. Ici on présentera les étapes que chaque patient doit franchir lors de ce traitement. 

1. Bilan pré-implantaire et examen bucco-dentaire complet
Un examen bucco-dentaire complet pour vous proposer un plan de traitement personnalisé et couplé avec la radiographie panoramique, le scanner dentaire est le préalable indispensable à un projet de pose d’implants. Quand une pose d'implants est prévue, le scanner dentaire est l'outil de référence pour déterminer la masse osseuse qui pourra accueillir l'implant, observer la qualité de la masse osseuse, et pour prévoir de façon précise la place de l'implantation. En effet, c'est le scanner qui servira de « guide » au praticien pour l'intervention. Il est très important de connaitre tout ceci à l’avance pour pouvoir estimer si l’implant posé va se stabiliser. Le chirurgien-dentiste prépare et explique le plan de traitements. 

2. Pose d’implants
Sous anesthésie locale ou sous une courte anesthésie générale, et toujours en bloc opératoire, le chirurgien perce d’abord la mâchoire dans la zone à implanter. À notre clinique des anesthésistes assurent votre sécurité et vous surveillent durant l’intervention. Si l’intervention nécessite d’une anesthésie générale, veuillez vous y préparer, les examens suivants vous seront demandés : examens sanguins, électrocardiogramme, avis du médecin traitant, radiographie pulmonaire. Les « racines » des implants dentaires sont ensuite posées dans l’os de la mâchoire. Après cette intervention, l’os va peu à peu s’incruster autour des implants dentaires, leur donnant un ancrage très solide. 

3. Contrôle
La pose effectuée, quelques jours plus tard une visite et un entretien avec votre chirurgien dentiste s’imposent pour contrôler l’état post-opératoire. 

4. Pause, période d’incrustation
La longueur de cette période est différente pour chaque personne. En général il faut compter environ de 3 à 6 mois de cicatrisation et stabilisation de l’implant. Des couronnes dentaires provisoires seront placées pour des raisons fonctionnelles et esthétiques. 

5. Dégagement et activation d'implant, pose de piliers
La période d’incrustation écoulée, le chirurgien dentiste procède au scellement du faux moignon dans la racine artificielle. Il prend les empreintes qui serviront à la fabrication de la prothèse (couronne). Cette dernière sera produite au laboratoire sur place ou au laboratoire de la marque de l’implant. 

6. Essayages, pose
La couronne posée, le dentiste procède aux réglages. L’occlusion doit être confortable et pratique. Le scellement définitif est l’ultime étape de la pose : les prothèses dentaires sont scellées au support à l’aide d’un ciment. 

7. Instructions
Le dentiste ne finit pas son travail sans parfaitement informer son patient sur les règles d’hygiène buccale qui est inévitable pour profiter pleinement de la dentition de nouveau complète. 

8. Un examen dentaire par semestre
Tout le monde a besoin d'examens préventifs réguliers. Même les personnes qui se brossent les dents régulièrement et les nettoient avec le fil dentaire doivent recevoir des soins professionnels réguliers pour la santé de leurs dents et de leurs gencives. Les examens dentaires sont d'autant plus importants lorsque l'on porte des prothèses, ou que l'on a des implants dentaires. Le contrôle de l’état bucco-dentaire et le traitement d’hygiène buccale assurent le bon fonctionnement de vos dents.

1. Différentes solutions implantaires : Remplacer une dent manquante

Si une dent n’était pas seulement abîmée mais a dû être extraite de la bouche, elle doit être rapidement remplacée, pour cela plusieurs solutions existent. La meilleure est actuellement la couronne implanto-portée.

La couronne implanto-portée 
C’est une solution à vie. L’implant sert de support à la couronne dentaire. Cette méthode n’a aucune incidence sur les dents adjacentes. Il n'y a que des impacts positifs: les dents voisines restent en place sans migrer en direction de l’espace libre de l’extraction; la structure osseuse de la mâchoire garde sa densité donc sa santé. Tout ceci équivaut à des dents alignées, l’occlusion étant conservée, beaucoup de maux de tête et d’articulations peuvent être évités. De plus, le résultat final offre la même apparence et les mêmes sensations que les dents naturelles. 

Si cette solution est adéquate, on installera l’implant monobloc qui diminue la durée des soins et rend les fonctions et l’esthétique sous un temps le plus bref. 

La procédure 
L’intervention implantaire se déroule, en général, en 4 visites à partir du diagnostic et de la planification du soin jusqu’à la reconstruction complète de la dent. Ici: 
Consultation préliminaire (diagnostic, scanner, proposition, planification) 
Pose de l’implant monobloc et scellement d’une dent provisoire 
Au bout de 3 à 5 mois: enlèvement de la dent provisoire, prise d’empreintes. 
Fourniture et pose de la couronne définitive 

Résultat 
La fausse dent doit être exactement identique aux dents d’origine. Les mêmes sensations, les mêmes fonctions et la même apparence. Elle aura droit au même entretien que toutes les autres dents pour rester saine et belle. 

Techniques alternatives à l’implant dentaire pour 1 dent manquante 

Nombre d'adultes présentent une ou plusieurs dents manquantes. Outre le préjudice esthétique, cette édentation partielle peut avoir des répercussions sur la santé. Il existe aujourd'hui plusieurs solutions de remplacement, des moins onéreuses aux plus sophistiquées.  Tour d'horizon des solutions traditionnelles. 

Brigde dento-porté : Bridge dentaire "traditionnel" 

Il s’agit d’un bridge dentaire traditionnel, c’est-à-dire, les dents adjacentes doivent être préparées pour porter la couronne prévue: elles sont donc taillées pour accueillir et tenir la prothèse. Le soin lui-même est rapide et, sous anesthésie locale, s’avère complètement indolore, le résultat sera bien esthétique, même bien confortable et fonctionnel. Un bridge est malgré tout fragile de par sa longévité variable, du fait de la perte osseuse dûe à la racine manquante dans la mâchoire, la couronne posée sur la gencive restera dissociée de celle-ci, et les dents voisines, peut-être saines, subissent un traitement invasif. De plus, ces dents porteuses ne seront plus indépendantes et seront sollicitées de manière excessive.
Cette technique confortable et peu contraignante reste la plus répandue et la plus populaire avec ses avantages et ses inconvénients. Toutefois un bridge dento-porté ne permet de remplacer de manière stable q'une seule dent absente, voir deux. Il faut que le bridge soit tenu par des piliers « sûrs », parce qu'ils supportent une grande charge supplémentaire. Ceux qui sont moyens et bougent vont rapidement céder et mettront en péril la longévité du bridge dentaire. 

Prothèse partielle amovible 

C’est une solution économique et rapide mais actuellement vraiment dépassée qui ne donne pas de stabilité, pas de confort, ni d'esthétique attendus. Des ajustements sont nécessaires dans le temps, les dents saines vont être utilisées pour maintenir l’appareil à l’aide de crochets qui vont les détériorer. L’accumulation bactérienne est inévitable sous l’appareil. La dent de la prothèse est en acrylate, donnant une apparence bas de gamme.

Il est vraiment pénible de nos jours d'infliger un tout petit appareil envahissant pour remplacer une seule dent du patient comme c'est le cas où elle s'absenterait dans la maxillaire.

Bridge collé 

C’est une technique pour remplacer une seule dent. Il est vrai que la préparation est rapide et fonctionnelle également, et esthétique (dent en céramique). Avec cette solution, on ne mutile pas les dents adjacentes. La construction se fait avec une dent intermédiaire en céramique et deux ailettes métalliques. Ces ailettes seront collées sur le bord intérieur des dents adjacentes. En revanche, personne ne peut garantir la longévité de cette structure fragile: elle bougera dans le temps.
Hormis l'incertitude concernant la longévité d'une telle construction, de nombreuses contraintes s'imposent : 
- la distance entre les 2 dents ne doit pas être trop importante
- les dents doivent être suffisamment hautes
- les dents support doivent être en bonne santé
- chez le patient les parafonctions doivent être absentes (grincement de dents). 

2. Différentes solutions implantaires : Remplacement de plusieurs dents manquantes

  • Bridge sur implants (édentation partielle)
  • Prothèses complètes sur implants (édentation totale)

Il vous manque trop de dents pour faire un bridge stable? Le „pont” n’a pas de pilier car les dents manquantes se trouvent en bout de course, sur l’extrémité de la mâchoire? Vous êtes édenté et songez à une solution, confortable et fonctionnelle, en bref, fixe? 

1. Bridge sur implants (remplacement d'un groupe de dents)

Lorsque les dents manquent sur l’extrémité de la mâchoire, la seule solution parfaite et fiable est le bridge sur implants. Le bridge classique ne sera pas réalisable. 

Le bridge sur implants est une solution solide et confortable qui peut durer toute une vie. L’aspect du visage est conservé, car la mâchoire ne perd pas de volume, ainsi il n’y aura pas de vieillissement prématuré du visage. 

Avantages 

  • La seule solution fixe dans cette situation
  • Stable et fiable – durable et supporte la pression
  • Pas de perte osseuse

La procédure 
La restauration totale nécessite de 4 à 5 visites dentaires à compter de la consultation préliminaire. Suite à l’intervention, il est possible d’avoir une minime douleur, que l’on soulage avec des médicaments fournis à la clinique. 

  • Consultation préliminaire (diagnostic, scanner, proposition, planification)
  • Pose d’implants et scellement d’un bridge provisoire
  • Au bout de 1 à 2 mois : enlèvement du bridge provisoire, prise d’empreintes
  • Fourniture et pose du bridge définitif sur les implants

Résultat 
Les molaires servent à mâcher. Pour avoir l’équilibre entre les deux côtés de la mâchoire, il faut assurer la stabilité, la force et le confort. Le bridge implanto-porté le fera. 

2. Prothèses complètes implanto-portées (sur une arcade ou sur les deux)

Par le passé, la perte de toutes les dents naturelles signifiait automatiquement le port d'un dentier avec toutes les conséquences qui s'ensuivaient : inconfort, gêne à cause de la mauvaise tenue de la prothèse, la perte du goût, les douleurs etc.
Aujourd'hui, nous sommes en mesure de rompre ce cercle vicieux grâce aux implants dentaires : deux à quatre implants équipés de boutons pressions ou d'autres éléments de rétention suffisent pour assurer la stabilité d'une prothèse complète. Des armatures plus complexes permettent aujourd'hui, dans la plupart des cas, de fixer des bridges même sur des mâchoires édentées : le vieux rêve d'une troisième dentition naturelle est devenu réalité et redonne à beaucoup de personnes une meilleure qualité de vie.
Nous mettons l'accent sur la réhabilitation de patients édentés et la restauration complète de ce type de patients, chez lesquels toutes les dents ont dû être enlevées. 

Les différentes solutions implantaires pour l'édentation totale

1. Stabiliser une prothèse complète avec des implants 

Bien souvent, à cause de la résorption de l'os des mâchoires, les prothèses complètes (dentiers) ne tiennent plus très bien voire pas du tout. Une solution économique consiste à placer 2 ou 4 implants (selon la qualité de l'os et les positions possibles). Puis est posée soit une barre de rétention, soit des boutons pressions pour stabiliser la prothèse (qui reste une prothèse amovible mais qui tiendra mieux). 

2. Réaliser un bridge fixe complet acrylique transvissé sur implants 
Suite à la fonte de l'os des mâchoires, la hauteur de la crête de la gencive diminue. On ne peut donc pas esthétiquement faire de longues dents. Il est néanmoins possible, avec 4 ou 6 implants, de transvisser un bridge acrylique avec fausse gencive pour compenser la hauteur. Cette solution permet, pour un coût raisonnable, d'avoir des dents fixes.
De plus, on peut faire la planification sur ordinateur avec la chirurgie guidée pour réaliser la fixation des implants sans ouverture de la gencive et la pose d'une prothèse provisoire fixe immédiate. Cette technique permet de placer des implants de façon particulière même si l'os a grandement fondu. Ce qui évite les greffes osseuses aux patients. 

3. Réaliser un bridge complet en céramique sur implants 
Si la hauteur de la crête est suffisante (et donc que l'os n'a pas trop fondu) on peut réaliser un bridge complet en céramique.
L'avantage est de pouvoir maintenir l'os, grâce aux nombreux implants, en limitant sa fonte, et d'avoir un rendu esthétique optimal. Il faudra cependant poser plus d'implants (7 à 8 au minimum) et le coût en sera plus élevé. 

Résultat 
De nombreuses solutions existent, entre autres, celles financièrement accessibles pouvant être réalisées avec peu d'implants, jusqu'à la technique nec plus ultra de l'art dentaire. Les restaurations ont un aspect naturel et esthétique, elles permettent de retrouver le sourire et de profiter de toutes les fonctions d'une dentition. 

Techniques alternatives au bridge implanto-porté ( plusieurs dents manquantes ) 

  • Plusieurs dents ou toutes les dents absentes
  • Prothèse amovible partielle ou stellite
  • Édentement total du maxillaire / des maxillaires : dentier

Grand nombre d'adultes présentent une ou plusieurs dents manquantes. Au niveau des incisives, l'aspect inesthétique les amènera, sans doute, à réagir. Par contre, au niveau postérieur, on peut être tenté de laisser les choses en l'état. Outre le préjudice esthétique, cette édentation partielle peut causer d'autres maladies bucco-dentaires: carie importante, maladie des gencives, etc. Autant de raisons qui font que le dentiste pourra être amené à extraire des dents.
L'édentement total touche tous les âges, dans la majorité des cas, il s'inscrit dans le processus du vieillissement et se manifeste par des modifications anatomiques et physiologiques locorégionales, liées à la perte des dents et de l'os alvéolaire. Il est difficile, chez les sujets âgés, de mettre en évidence la limite entre les modifications tissulaires dues à la sénescence et les transformations pathologiques qui lui sont souvent associées. Sur le plan fonctionnel et esthétique, le non-port de prothèse provoque des désordres qui peuvent être résolus par la thérapeutique prothétique. En revanche, les conséquences tissulaires sont irréversibles. 

Prothèse adjointe partielle (PAP) ou stellite 
La prothèse amovible partielle est une plaque qui soutient parfois une, mais plus souvent plusieurs dents artificielles, et vient s'ancrer par des crochets sur les dents restantes. Elle peut être en résine ou en métal et, dans ce cas, plus légère et plus respectueuse de la gencive. Les dents artificielles ont l'aspect des dents naturelles, les crochets sont peu visibles, mais l'on peut être gêné par l'encombrement de la prothèse, son caractère amovible et le fait qu'il faille l'entretenir chaque jour par un brossage soigneux. Ce dentier composé de plusieurs éléments demande beaucoup de temps lors de la fabrication et les coûts en sont relativement élevés. 

C'est une prothèse à appui dentaire et gingival, pour laquelle aboutir à une construction optimale n'est pas simple. Les difficultés de restauration de l'édentation partielle résident dans la résolution du problème délicat de la dualité tissulaire et de la mixité de l'appui prothétique. La dent est supportée par l'os et liée à celui-ci par un ligament alvéolo-dentaire. Elle peut bouger d'environ 1/10 de mm sous l'effet des forces de mastication. La gencive recouvre l'os au niveau de la zone édentée. C'est un tissu mou qui se laisse déprimer sous l'effet des contraintes et retrouve ensuite sa forme initiale. L'élasticité de la gencive est de 4/10 de mm à 1 mm selon les endroits. Le praticien doit répartir de façon homogène les forces occlusales sur les dents et muqueuses pour réaliser une prothèse partielle équilibrée. 

On distingue deux catégories : 

1. Les prothèses en matière plastique (résine acrylique)
Cette prothèse est constituée d'une plaque en résine acrylique rose qui recouvre en grande partie les face palatines et linguales des dents.  Elle prend appui sur la surface de la muqueuse gingivale.Elle est maintenue en bouche par des crochets qui prennent appui sur les dents restantes.

2. Les prothèses métalliques
La prothèse comporte une infrastructure coulée métallique (châssis). La plaque coulée repose sur les zones ostéo-muqueuses favorables au soutien.  Les crochets coulés sont conçus avec la plaque. Des taquets occlusaux évitent l'enfoncement de la prothèse et transmettent les forces occlusales selon l'axe des dents pour éviter de les mobiliser. Des préparations sur les couronnes des dents peuvent être réalisées pour améliorer la tenue. Des attachements sont possibles pour allier la rétention et l'esthétique. Les métaux utilisés pour la coulée de la plaque métallique peuvent être des alliages de type stellite en chrome-cobalt, du titane ou des ors spéciaux. Les parties prothétiques supportant les dents artificielles sont réalisées en résine acrylique.
La prothèse partielle amovible convient parfaitement pour des réhabilitations provisoires ou transitoires durant une période de cicatrisation osseuse et gingivale. Les prothèses amovibles partielles nécessitent des contrôles réguliers par le médecin-dentiste avec parfois des rebasages ou des réparations. 

Prothèse adjointe totale (PAT) - "Dentier" 

À l’origine, les dents sont prévues pour durer toute une vie. La réalité est tout autre. Par le passé, la perte de toutes les dents naturelles signifiait automatiquement le port d'une prothèse complète (dentier). Actuellement ce n'est plus le cas, nous pouvons proposer de nombreuses solutions, et parmi elles, la solution "traditionnelle". La prothèse adjointe totale appelée communément "dentier" est une prothèse à appui gingival qui restaure l'édentement total du maxillaire, de la mandibule ou des deux. 
L'édentement total est une véritable mutilation. Il rend difficile sinon impossible la mastication, perturbe la nutrition, transforme le visage dans son aspect social et familial. Il influe sur toute l'existence de la personne édentée. 

Toute prothèse amovible comporte une base plus ou moins étendue, le plus souvent en résine acrylique rose imitant la gencive, et servant de support à des dents artificielles; celles-ci sont en résine ou en porcelaine. 

Indications : 
La prothèse dentaire amovible est indiquée en cas de perte de la dentition (accidentelle, ou suite à une maladie : parodontite, caries), plus particulièrement chez le patient âgé.  À noter : si la prothèse implantaire est de plus en plus souvent préférée des patients, la prothèse dentaire amovible peut être indiquée dans les cas suivants :
1. Problème de santé générale chez le patient.
2. Gros déficit osseux.
3. Réhabilitation économique.
4. Solution provisoire dans le court terme. 

Procédure 
La réalisation des prothèses amovibles complètes nécessite une succession d'étapes d'une grande précision. En effet, plusieurs empreintes sont nécessaires pour enregistrer de façon très précise la position de la gencive, de la langue, des lèvres et des joues. Cette prothèse remplace la totalité des dents d’une arcade ainsi que les tissus de soutien. Elle recouvre l’ensemble de la crête résiduelle ainsi que le palais au maxillaire supérieur. Sa rétention découle de l’effet de « ventouse ». Il en résulte que la rétention de la prothèse dépend notamment de son extension, de son adaptation aux tissus de soutien, de l’anatomie ainsi que de la qualité et la quantité de la salive. Une bonne occlusion s’opposera par ailleurs au basculement de la prothèse.
À noter : La rétention d’une prothèse totale supérieure sera nettement plus favorable que celle d’une prothèse totale inférieure. Les problèmes de tenue des prothèses complètes peuvent être résolus grâce aux implants dentaires: 

Prothèses complètes amovibles stabilisées sur implants dentaires 

La réalisation d’une prothèse dentaire amovible est complexe, tant au niveau du cabinet dentaire qu’au niveau du laboratoire. Elle nécessite de nombreuses étapes pour atteindre et optimiser le résultat qui dépend de nombreux compromis anatomiques, morphologiques, cosmétiques et techniques. La procédure nécessite plusieurs visites et un strict suivi.

Avant d'envisager une prothèse, il est impératif d'effectuer en premier lieu tous les soins nécessaires qui permettront de réaliser la prothèse dans les meilleures conditions, et pour le meilleur résultat. La tenue d'une prothèse complète en particulier dépend directement de l'agencement des dents de l'arcade opposée qui joue un rôle fondamental pour la stabilité de la prothèse.  Même si tous ces traitements préparatoires paraissent longs, ils permettront de bénéficier au final d'une prothèse mieux réalisée et intégrée dans une bouche parfaitement assainie où tout aura été mis en œuvre pour la recevoir. 

Dans les semaines qui suivent la pose de la prothèse, de nombreux réglages peuvent être nécessaires afin de parfaire sa morphologie et d'assurer un confort optimal.
Avec le temps, il est possible que l'os et la gencive de la mâchoire s'affaissent et entraînent une perte de stabilité de la prothèse. On remédie à cette situation en réalisant un « rebasage », qui permettra de combler les espaces libres entre la prothèse et la gencive. 

Résultat 
Bien que l'on énumère souvent les inconvénients du "vieux dentier", il ne doit pas être mutilant et pourra aisément être remplacé par d'autres solutions, si besoin. Parmi les conséquences, on cite souvent la mauvaise tenue de la prothèse, surtout sur la mâchoire inférieure, la fonction masticatoire réduite, l'altération du goût, et parfois des nausées ou des difficultés d'élocution.
Lorsque l'on porte une prothèse amovible complète pour la première fois, il faut prévoir une période d'adaptation. 

Quels sont les problèmes rencontrés au début de la vie avec un dentier ?
- La salive qui s’écoule en abondance de la bouche.
- Il est difficile de parler correctement.
- Difficulté de mastiquer : on envisage avec horreur un avenir fait de purée.
- On se retrouve souvent avec une ou deux prothèses « baladeuses », instables. 

Ces symptômes sont passagers ! Ne commencez pas à vous dire que jamais vous ne pourrez supporter les intrus dans votre bouche. Donnez un peu de temps à votre cerveau, à votre langue et à votre bouche pour se faire une raison!
Et surtout ne désespérez pas, votre dentier n'est pas éternel, il peut s'améliorer. 

Techniques alternatives au bridge fixe implanto-porté: prothèses amovibles sur implants 

  • Le système "Locator"
  • Prothèse amovible sur barres

Prothèses amovibles complètes sur implants ( PACSI )

Il n'y pas de solution au problème du dentier qui ne tient pas ? On ne peut plus s'empêcher d'y faire une fixation à chaque minute de la journée ? On a déjà essayé toutes les marques de colles dentaires ? On vit une réelle galère : l'attirail qui se ballade dans la bouche ?
On ne doit plus rêver de la « solution miracle », elle est déjà trouvée ! Les prothèses amovibles ne doivent plus provoquer de gênes permanentes. Le fait de savoir que ses prothèses sont solidement maintenues rend le porteur des prothèses amovibles plus confiant : il peut parler, rire et manger sans crainte. C’est un changement crucial. Et c'est accessible à tout le monde. 

La prothèse dentaire amovible complète implanto-portée 

Il s'agit de la variante la plus simple et souvent aussi la moins onéreuse en matière de traitement implantaire pour des patients édentés. Elle entre en ligne de compte surtout chez les patients qui portent déjà un dentier mais qui ne sont pas satisfaits de sa tenue. En cas d'insuffisance osseuse importante du maxillaire – après avoir porté pendant des années une prothèse complète – il est parfois plus réaliste de donner la préférence à une prothèse amovible implanto-portée plutôt qu'à une armature fixe. C'est un type de prothèse que le patient peut enlever et mettre lui-même, comme c'est le cas avec le dentier classique. On peut transformer les anciennes prothèses, mais il est souvent préférable de tout refaire afin d'avoir une meilleure adaptation. 

Cette prothèse dentaire amovible est clipsée sur les implants dentaires. Une fois en place, la prothèse sur implants assure une fonction très proche de celle des dents naturelles. Une prothèse complète supérieure ou inférieure sur implants va maintenir la structure faciale et prévenir la perte d'os des mâchoires. Ce type de prothèses est très fiable, elle ne bougera plus et procurera ainsi plus de confort, stabilité et améliorera l'efficacité de la mastication. 

On peut réaliser la prothèse amovible sur implants selon différentes méthodes. La méthode choisie dépendra du nombre d'implants placés en bouche et des restrictions au niveau fonctionnel (hauteur disponible pour fabriquer la prothèse, position des implants, etc.).
Des éléments de rétention peuvent être différents : soit une barre reliant les implants que l'on nommera barre de rétention ou d'Ackermann, soit des attachements axiaux indépendants ou "locator" dont la partie mâle est vissé sur l'implant et la partie femelle noyée dans la résine de la prothèse. Ils peuvent être faits sur 2 ,3 ou 4 implants. 

1. Prothèse amovible complète sur implants : les attachements axiaux indépendants

À la différence avec d'autres systèmes, les attachements axiaux sont simples d'utilisation avec encombrement réduit et maintenance facile. De plus, le locator nous permet de doser la résistance du bouton pression selon la volonté du patient. On peut atteindre une très forte résistance. Les porteurs de dentiers vont ainsi retrouver un grand confort sans avoir besoin de rajouter des colles, et vont pouvoir remanger des aliments jusqu'alors déconseillés. D'autre part, le locator nous permet d'éliminer la résine sur tout le palais pour les appareils du haut: le patient va de nouveau savourer les aliments. Il suffit de 2 implants pour stabiliser une prothèse, ce qui est minime pour une arcade entière. 

2. Prothèse amovible complète sur implants : Les attachements axiaux reliés par barres

Il s'agit d'un dentier reposant sur une ou plusieurs barres (d'Ackermann ou de Dolder) vissées sur 2 ou plusieurs implants. Ce type est sensé apporter une plus grande stabilité prothétique qu'avec les attachements indépendants. La barre permet de réduire la surface d'appui muqueux et de limiter la résorption osseuse. Le dentier comporte des attaches ou cavaliers qui viennent se clipser sur la barre. L'esthétique et la fonction sont assurées. L'ensemble est fiable, il faut toutefois penser à remplacer les attachements chaque année pour toujours assurer la stabilité de l'appareil.

Économie de 60% sur les prix de l'implant dentaire

Prix Dimplant Dentaire Hongrie

Découvrez comment Monsieur Duval a économisé 14 220 EUR avec ses soins dentaires

EN SAVOIR PLUS

Demande de Devis

Soins Dentaires Hongrie Organiser Votre Séjour Budapest

Remplissez notre formulaire en 2 minutes pour obtenir un devis gratuit et personnalisé !

Demande de Devis

Nos certifications

Notre clinique dentaire en Hongrie fonctionne dans un cadre contrôlé selon les normes « MSZ EN ISO 9001:2008 ». L'explication de cette signalisation éclairci la raison pour laquelle nous avons choisi de mettre en vigueur ces directives :

MSZ : Standard Hongrois ( 'Magyar Szabvány' )
EN : Norme Européenne ( 'European Norm' )
ISO : Organisation Internationale de Normalisation ( 'International Standard Organisation' )
9001 : Le numéro 9001 indique les exigences auxquelles le management d’une entreprise doit correspondre afin d’atteindre un certain standard de management de la qualité.
Ainsi, UNIKLINIK rassure la mise en œuvre précise et complète des services essentiels à ses patients.
2008 : L'année de la nouvelle version des standards de l'an 2001 qui ont été mis à jour et complétés  avec des nouvelles attentes et exigences.

Garanties

garancia-logo-_fr.png#asset:33206


Les garanties de nos soins :

  • Implants Nobel Biocare® : à vie
  • Implants Alpha Bio® : 10 ans
  • Couronne/bridge céramo-métallique : 2 ans
  • Couronne/bridge Procera® : 5 ans
  • Couronne/bridge E.max® : 5 ans
  • Prothèse amovible complète ou partielle définitive : 2 ans
  • Obturation, inlay/onlay: 1 an

Pour garantir un traitement de haute qualité, notre clinique dentaire utilise les meilleurs produits impliquant les meilleurs garanties. Tous les produits sont certifiés CE et sont issus des meilleurs fabricants du marché.

Afin d'assurer la garantie il est important de retenir :

  • Il est primordial de garder l’hygiène buccale au quotidien prescrite par votre dentiste.
  • Un bilan dentaire (consultation + radiographie panoramique) effectué une fois par an est nécessaire.
  • En cas d’un quelconque problème, le Patient est prié de s’adresser à son dentiste traitant.